Le voyage de Rosetta

Rosetta est une sonde spatiale européenne destinée à étudier une comète répondant au doux nom de 67P/Churyumov-Gerasimenko (67P est un code permettant de l’identifier, Klim Churyumov et Svetlana Gerasimenko sont ses découvreurs). La sonde se mettra en orbite autour de cette comète pour étudier sa coma (la chevelure formée par les gaz qui s’en échappent). Elle y larguera également l’atterrisseur Philae afin de sonder son noyau. L’étude des comètes et des astéroïdes est très importante car ce sont les "restes" de la formation de notre système solaire. Leur étude nous permet donc de mieux comprendre la formation de notre système solaire et de son cortège planétaire.

Le détail de ce voyage a été très bien décrit par Guillaume Cannat sur l’excellent blog Autour du Ciel sur le site du Monde.fr. Nous retiendrons essentiellement qu’envoyer directement Rosetta vers 67P/Churyumov-Gerasimenko était impossible à cause du coût en carburant. De ce fait, les ingénieurs de l’ESA (l’Agence Spatiale Européenne) lui ont fait survoler trois fois la Terre et une fois Mars de façon à lui faire gagner de la vitesse et à la propulser vers la comète.

Sur cette page, vous trouverez une galerie de très belles images prises lors des survols de la Terre, de Mars et des astéroïdes 2867 Steins et 21 Lutetia qui ont permis non seulement d’étalonner ses instruments mais également d’étudier les deux astéroïdes. Les premières images sont en noir et blanc mais par la suite Mars la rouge se dévoile comme si on nous étions dans une capsule en orbite autour de la planète et la Terre se présente avec un inhabituel croissant bleu. Steins a la forme d’un diamant alors que Lutetia est un espèce de patatoïde rocheux avec Saturne et ses anneaux en arrière plan beaucoup plus loin. Après ces superbes images, Rosetta a été mise en hibernation en mai 2011 car elle se trouvait trop loin du Soleil que ses panneaux solaires lui fournissent suffisamment d’énergie.

Mars vue par l’atterrisseur Philae à bord de Rosetta (Crédits : ESA)

Le 20 janvier 2014, après 3 ans de sommeil dans l’espace, la sonde s’est réveillée automatiquement ! Il s’agit d’une véritable prouesse technologique car l’espace est un milieu hostile (en raison du froid, du vide, des tempêtes solaires et des rayons cosmiques) et le moindre dysfonctionnement lors de ce réveil aurait pu mettre un terme à cette mission. Les équipes au sol sont en train de vérifier l’état de chaque instrument tandis que Rosetta parcourt les 8 millions de kilomètres restants vers son objectif (arrivée prévue en été 2014).

Vous pouvez revivre l’épopée de Rosetta avec la vidéo ci-dessous (en anglais) qui la présente comme un conte de fée pour enfants, nous avons beaucoup aimé.

Un message, un commentaire ?